Emmanuelle Cuny

Conseillère municipale déléguée à l’Education, la Petite Enfance, à l’animation et aux grands événements

Parcours migratoire

Lorsqu’en 1993 elle quitte Paris et la publicité pour suivre un mari interne en neuro-chirurgie à Bordeaux, une ville qu’elle ne connait pas, Emmanuelle Cuny ne sait pas qu’elle y restera très longtemps.
Le milieu associatif passionne vite cette femme engagée au charme et à la vitalité convaincants. Les parents d’élèves d’abord (elle a trois filles), puis elle va s’investir très vite pleinement dans les comités de quartier de Saint-Augustin-Lescure où la famille s’est installée. Elle y rencontre des élus, s’intéresse à la vie collective, s’enthousiasme pour le maire . Elle se présente alors sur sa liste.

Depuis 2008, elle est élue aux cotés de Brigitte Collet pédiatre et maire-adjoint. Emmanuelle Cuny considère que son élection est justement la preuve d’une intégration réussie, un bonheur et un honneur dans une ville qui consacre 48 millions d’euros chaque année à l’éducation.

Spécialiste de la petite enfance, elle est aujourd’hui à plein-temps à la mairie avec un rôle extensif : conseillère municipale avec 3 délégations cela veut dire une carte de visite qui donne le vertige et une tâche immense qui couvre 70% sur la tranche d’âge des 0 à 3 ans. Un rôle qui  englobe l’aide à l’enfance, la distribution des repas (20000 par jour), le péri-scolaire, les centres de loisirs, les 800 agents des écoles  (un équipement humain unique : un agent dans chaque classe en maternelle)  les crèches au quotidien et les projets futurs…

Mais cette pro du planning trouve encore le temps de travailler avec Sylvie Cazes et Philippe Mazolles sur le lancement du CCT Vins. D’animer des cafés thématiques pour défendre ses convictions et de démontrer chaque jour avec une énergie inépuisable son engagement sans faille au service de la cité…

Les Plus de Bordeaux

La taille humaine, la proximité.

Vos bordelais à découvrir

Après plus de  20 ans dans la ville, trop nombreux pour être  tous cités…

Comments are closed.